Peut-on vivre avec les gains réalisés en tant que parieur sportif ?

Traditionnellement réalisés en marge d’une activité professionnelle classique, les paris sportifs peuvent générer des gains susceptibles de compléter son revenu, voire devenir suffisamment substantiels pour en vivre pleinement. Mais attention, comme tout joueur professionnel, le parieur doit disposer de certaines aptitudes et compétences, puis, il devra développer des techniques précises pour diminuer la part de hasard dans cette activité.

Quels sont les prérequis d’un parieur professionnel ?

Avant toute chose, un parieur professionnel est un expert dans son domaine : foot, basket ou tennis, il connaît tout de ce sport ! Mieux, il est sans cesse en recherche d’informations : il analyse les données et consulte l’avis des chroniqueurs sportifs. Parallèlement, il développe son savoir-faire en matière de paris sportifs.

Parieur professionnel : quelles aptitudes et compétences faut-il ?
https://pixabay.com/fr/photos/euro-projet-de-loi-rich-facturation-718415/

Impérativement pragmatique, il met ses émotions et ses intuitions de côté, pour ne pas les laisser influencer ses décisions. Certains préfèrent ne pas parier sur les équipes qu’ils affectionnent tout particulièrement, de peur de faire un pari sportif mal motivé.

Enfin, le parieur sportif, qui souhaite vivre de cette activité, est un joueur persévérant : une bonne stratégie peut l’amener à perdre parfois, il faut pouvoir l’accepter et surtout éviter de tenter de se refaire après une lourde perte.

Au-delà de ces trois impératives qualités, le parieur professionnel est polymorphe : le plus souvent, il s’agit d’un mordu de sport, cherchant à joindre l’utile à l’agréable, même s’il risque le pari émotionnel. C’est pourquoi le mathématicien est le profil qui a le plus de chance de tirer des profits de ses mises : méthodique, il ne laissera rien au hasard…

Quelles sont les techniques essentielles à suivre ?

Dans le monde des paris sportifs, il est absolument essentiel de diminuer la part de hasard dans chaque mise. Pour cela, il n’existe pas de méthodes miracles, car tout peut arriver dans le sport, mais il est possible de réduire cette part d’incertitude en se fixant des limites et des objectifs, en maîtrisant son budget autant que ses émotions.

Voici quelques techniques essentielles pour poser les bases d’une activité solide, voire professionnelle sur le long terme :

  • Une Bankroll clairement établie. En dégageant une somme d’argent bien définie, spécifiquement allouée aux paris sportifs, vous pourrez maîtriser votre budget. Les grosses pertes n’impacteront pas votre vie quotidienne.
  • Une activité concentrée sur des bookmakers de confiance. En France, l’Autorité Nationale des Jeux a délivré une dizaine de licences à des plateformes telles que Unibet, Winamax ou Betclic, systématiquement en haut des classements des meilleurs opérateurs.
  • Le contrôle des mises. Un parieur professionnel s’établit sur le long terme, il sait trouver le juste milieu entre les cotes déséquilibrées.

« Tout vient à point à qui sait attendre », un proverbe élevé au rang de mantra pour tous les parieurs professionnels. Face à l’instabilité financière de cette activité, il faut avancer avec prudence et sérénité, pour diminuer l’effet « yoyo » entre les mois particulièrement féconds et les périodes de disette. Au vu de ces impératifs et recommandations, vous êtes toujours prêt(e) à tenter l’aventure ?